Accueil » Problème de santé » Les traitements conventionnels contre la maladie de Lyme

Le traitement antibiotique

Le traitement conventionnel de la maladie de Lyme consiste en :

Une antibiothérapie essentiellement à base d‘amoxicilline ou de doxycycline, voire plus rarement d’azithromycine est indiquée en première intention. Car la maladie est due à une bactérie.

La durée du traitement est variable selon le stade de la maladie, de 21 à 30 jours, à plusieurs mois.

Il faudra penser dans ce cas à prendre des protecteurs hépatiques (romarin, artichaut, chardon marie…) et des probiotiques (pour protéger la flore intestinale) pendant cette période.

Le dosage dépend de l’ancienneté et de la gravité de la maladie. Plus l’infection est ancienne, plus la dose doit être forte.

Rappelons, que le traitement antibiotique sera d’autant plus efficace qu’il est pris précocement. Car après quelques mois d’évolution, les germes sont tapis dans l’organisme et les antibiothérapies obtiendront alors un résultat bien moindre.

La place des anti-inflammatoires

Les anti-inflammatoires (AINS ou cortisone) ne seront jamais donnés seuls, car le risque d’enkystement des bactéries est augmenté dans ce cas.

Par contre, selon les situations, ils seront prescrits en association avec l’antibiothérapie pour soigner la maladie de Lyme mais aussi traiter ses conséquences comme les arthrites (infiltrations quelquefois) et autres inflammations induits par la maladie de Lyme.

Luc Bodin

Voir aussi sur le même sujet :

English EN Français FR Deutsch DE Italiano IT Polski PL Português PT Русский RU Español ES