Accueil » Problème de santé » Maladie de Lyme » La maladie de Lyme, une maladie difficile

La Borreliose, une maladie trop souvent méconnue

La maladie de Lyme est une maladie pernicieuse et mal connue du public comme des médecins. Ses multiples aspects en perturbent le diagnostic, d’autant que les examens biologiques sont souvent faussement normaux.

Par ailleurs, les traitements modernes sont d’une efficacité très relative.

Tout cela concoure à laisser évoluer cette maladie silencieusement, ce qui finira par induire des maladies graves semblables à la fibromyalgie, la sclérose en plaques, la polyarthrite rhumatoïde, la fatigue chronique, etc…

L’érythème chronique migrant de Lipschutz

La maladie de Lyme fut autrefois appelée « érythème chronique migrant de Lipschutz » ou « méningo-radiculite de Garin et Bujadoux ». Sous ces dénominations, elle fut décrite au début du XXe siècle puis… oubliée.

Il a fallu attendre 1975 pour que la maladie soit à nouveau, mise en évidence et définie à la suite d’une épidémie d’arthrites inflammatoires infantiles à Old Lyme dans le Connecticut aux États-Unis. Le nom de cette localité fut ensuite donné à la maladie.

Origines de la maladie de Lyme

Cette infection est due à une bactérie la Borrelia Burgdorferi d’où le nom qui lui est aussi donné de « borréliose » ou de « borréliose de Lyme ».

Le réservoir de la borrelia est constitué principalement par les petits mammifères et sans doute également les oiseaux. Ce microbe est transmis ensuite à l’homme par les piqûres de tiques contaminées qui se trouve principalement dans les forêts ou du moins dans le milieu rural pendant les périodes de plus forte chaleur, de mai à octobre.

La maladie de Lyme est une maladie professionnelle pour les personnes effectuant des travaux forestiers.

Les régions contaminées

La maladie de Lyme tend à s’étendre autant en France que dans le monde.

Elle sévit surtout dans l’hémisphère nord. Mais elle est présente aussi dans l’hémisphère sud : Australie, Nouvelle Zélande, etc.

En Europe, elle est fréquente en Allemagne, Autriche, Suisse et Europe de l’est. En France on la retrouve dans l’est et surtout en Alsace où l’incidence y est 2 à 4 fois supérieure à la moyenne nationale. Mais il est possible de la retrouver sur tout le territoire.

Sa prévalence est de 15.000 cas par an aux USA et 50.000 en Europe dont 5.500 en France. Mais la grande méconnaissance de cette maladie, fait qu’elle est très certainement largement sous-évaluée.

Une maladie difficile

Le diagnostic n’est pas aisé, à cause :

  • de la mauvaise connaissance de la maladies par le public et les médecins,

  • de la mauvaise fiabilité des sérologies,

  • des nombreux aspects qu’elle peut présenter.

  • de nombreuses personnes ne se souviennent pas d’avoir eu une morsure de tique, ce qui peut être juste compte tenu que la maladie peut être transmise par d’autres voies comme une transfusion sanguine, une grossesse, une piqûre de moustiques, d’araignées ou autres… rendant encore le diagnostic moins évident.

Tout ceci fait que le diagnostic tarde à être posé, retardant d’autant la prise en charge thérapeutique, laissant ainsi le champ libre à la borrelia ce qui peut induire des maladies très invalidantes comme nous l’avons évoqué précédemment.

A cela s’ajoute le fait que les traitements conventionnels sont peu efficaces surtout lorsqu’ils sont pris tardivement (notamment les antibiotiques). Cependant, les remèdes naturels peuvent apporter des solutions intéressantes… mais souvent négligées.

Pas d’immunité définitive

Enfin, comme si cette maladie n’était pas encore assez compliquée, il faut savoir qu’elle ne procure pas d’immunité définitive.

Il est donc possible d’être de nouveau infecté après avoir développé (et guéri) une maladie de Lyme.

Aussi en cas d’infection, il n’est pas évident de déterminer s’il s’agit d’une ancienne maladie de Lyme qui se réactive ou bien du début d’une nouvelle maladie de Lyme qui démarre…

Quoiqu’il en soit, la borreliose chronique est beaucoup plus fréquente qu’on ne le pense.

Elle est aussi probablement, une des causes des nombreuses maladies graves et chroniques qui se développent actuellement dans notre pays.

Luc Bodin

Voir aussi sur le même sujet :

English EN Français FR Deutsch DE Italiano IT Polski PL Português PT Русский RU Español ES