Accueil » Problème de santé » Travail de nuit, comment s’endormir ensuite…

Le travail de nuit dérègle l’horloge biologique

Les personnes travaillant de nuit présentent généralement un temps de sommeil nettement plus court que la moyenne. Car s’endormir après une nuit de travail n’est pas toujours évident. De plus, des bruits dérangent souvent le sommeil. Sans parler que le réveil est souvent précoce, ce qui fait que les temps de sommeil sont au total (trop) courts.

Beaucoup récupèrent (en partie) les jours de congé ou les semaines où elles ne travaillent pas de nuit (si travail alterné).

Pour aider le sommeil, après une nuit de travail, les premiers éléments à mettre en place, sont :

  • éviter les excitants et les repas lourds dans les deux heures précédant l’endormissement.

  • veiller à avoir le calme et le silence dans la chambre à coucher. Or l’heure midi est souvent une heure de bruit : sortie du travail et des écoles… ce qui correspond souvent à l’heure du réveil, ce qui est trop tôt par rapport à l’heure du coucher. Penser à utiliser des boule Quiès en cas de besoin.

D’une manière générale, la prise de Valériane (nébulisat 200 à 300 mg) ou de deux ou trois gouttes d’huile essentielle de Lavande détendra et favorisera le sommeil. Il est conseillé de les utiliser une demi-heure avant le coucher.

Il est possible d’y adjoindre Rosmarinus officinalis TM à raison de 50 gouttes afin d’améliorer la qualité du sommeil.

Enfin, en cas de réveil « nocturne », 3 granules de Sédatif PC à sucer aideront efficacement à se rendormir.

Luc Bodin

Vidéos de Luc BODIN en liens :

English EN Français FR Deutsch DE Italiano IT Polski PL Português PT Русский RU Español ES