Accueil » Thérapies » Soins énergétiques » Les soins énergétiques ou pourquoi soigner avec l’énergie.

Les soins énergétiques ou pourquoi soigner avec l’énergie.

 

Les soins énergétiques, une médecine du fond des âges

 

Les soins énergétiques, appelés aussi « médecine énergétique » ou « médecine quantique » constituent des approches thérapeutiques basées sur l’énergie présentes dans les individus. Elles ne s’opposent à la médecine conventionnelle, ni aux autres thérapies. Nous pourrions comparer cela à l’observation d’une statue que nous pouvons regarder de face, de profil ou de dos. Notre vision à chaque fois différente, mais portera sur la même statue. Il serait ridicule de dire qu’un angle est meilleur qu’un autre. Ces visions se complètent. Leur association permet d’avoir une vision de la statue en 3D qui est beaucoup plus complète que la seule vue sous un angle particulier.

L’origine des soins énergétiques remontent à la plus haute antiquité. Le chamanisme en était déjà une manifestation avec ses voyages dans le monde des Esprits et l’élimination des énergies et entités néfastes présentes chez les malades. Des textes évoquent aussi cette approche à Babylone, en Égypte, en Grèce… Les druides auraient aussi utilisé certaines techniques énergétiques et auraient été capables de commander aux éléments de la nature. Les médecines traditionnelles sont également basées sur ce principe.

Pour évoquer l’énergie, les magnétiseurs parlent de fluide. Les acupuncteurs l’appellent énergie Qi (ou Tchi) qui circule dans le corps afin de le régénérer. Les Chinois et les Tibétains parlent de méridiens, les Indiens de nadis, les Polynésiens de fils aka… qui transportent l’énergie à travers le corps à la manière des artères qui véhiculent le sang oxygéné. L’ayurveda ajoute d’autres notions comme les corps énergétiques ou enveloppes subtiles qui entourent le corps humain, les chakras qui permettent l’entrée des énergies bénéfiques, la kundalini, etc.

Nous pourrions d’ailleurs rapprocher l’énergie de l’éther qui est le 5e élément dans la médecine traditionnelle européenne (grecque) avec le feu, la terre, l’air et l’eau. Or, celui-ci est présent dans toute chose ainsi que dans les espaces « vides »… ce qui rejoint le point de vue de la physique quantique moderne.

 

Qu’est-ce que l’énergie ?

 

Selon les civilisations, l’énergie qui anime l’être humain prit des noms différents. Ce fut le Tchi des chinois, le prâna des indous, le Ki des japonais, la Baraka des soufis, le Yesod des kabbalistes, la Mâna des polynésiens, la grâce ou l’Esprit-Saint des chrétiens, mais aussi  l’orgone, le fluide vital

D’après le dictionnaire, l’énergie est la « faculté que possède un système de corps de fournir un travail mécanique ou son équivalent ». Nous pouvons constater que cette définition ne nous dit pas ce qu’est l’énergie, mais simplement ce qu’elle produit. Alors, il faut essayer de la comprendre autrement. Si nous reprenons l’étymologie du mot « énergie », nous voyons qu’il vient du grec « en ergon » qui signifie « en action » ce qui évoque une notion essentielle de l’énergie : celle du mouvement. Une énergie immobile est en effet impossible. De plus, lorsue nous parlons à son propos de « force » et de « vitalité », la compréhension devient plus aisée. Ainsi l’énergie est une force qui donne la vitalité… Il s’agit d’une force qui permet l’action et la réalisation…

L’énergie est indispensable à la vie comme l’air que nous respirons. Comme lui, elle est invisible à nos yeux pourtant ils nous sont tous deux essentiels. Des lapins placés dans des cages plombés (mais nourris comme à l’habitude) mourraient en quelques semaines parce qu’ils étaient privés de ce principe vital. Comme disait le biophysicien Georges Lakhovsky (1896-1942) contemporain et ami de Nikola Tesla : « La vie est née d’une vibration. Elle est entretenue par les vibrations. Elle meurt en l’absence de vibration ».

Une énergie est caractérisée par sa fréquence et son amplitude comme les ondes radios qui présentent des fréquences différentes selon les stations et dont l’émission peut être plus ou moins puissante selon le lieu où nous nous trouvons. Il est important de noter que des émissions de fréquences différentes peuvent se trouver au même endroit sans se perturber ce qui est le cas des corps subtils. De plus, elles obéissent à la loi de la résonance souvent appelée loi d’attraction qui exprime que deux ondes de même fréquence s’attirent comme l’onde et le poste radio.

 

Un univers d’énergies et d’informations

 

La physique quantique a montré que la matière était de l’énergie concentrée, mais aussi que de manière constante, l’énergie se transforme en matière et inversement (dualité onde – corpuscule). Ainsi se forme les particules qui s’associent pour former les atomes, les molécules, les organes et les individus. C’est pourquoi l’être humain est énergétique avant d’être chimique et biologique. Cela explique aussi pourquoi les soins énergétiques ont une action sur lui tant sur les plans, physique que psychologique.

Mais pour que cette transformation depuis l’énergie à l’individu (ou toute autre construction de l’univers) puisse se réaliser, il a fallu un programme. Celui-ci est une information qui en-forme, c’est-à-dire qui donne la forme à la matière. Comme l’explique l’astrophysicien Trinh Xuan Thuan : « il faut postuler l’existence d’un principe qui règle les propriétés de l’univers dès le début afin de permettre l’apparition d’une conscience capable d’appréhender sa beauté et son harmonie ». Cela rejoint ce que disait Voltaire : « L’univers m’embarrasse et je puis songer que cette horloge existe et n’ait pas d’horloger ». De la même manière, nous pouvons nous demander qui est le programmateur ? A chacun de donner sa réponse.

 Quoi qu’il en soit, la pensée humaine émet de manière incessante des informations, consciemment ou non. Par la loi de la résonance, elle attire à elle des situations du même acabit. Certains physiciens expliquent d’ailleurs que le monde, c’est-à-dire notre environnement, n’apparaitrait que sous l’effet de notre pensée/information ce qui est grave de conséquence.

 

Un maelstrom d’énergies

 

L’être humain est ainsi un être énergétique vivant dans un maelstrom d’énergies de toutes natures qui le traversent, le nourrissent, l’informent et l’animent. Pour maintenir sa santé, il doit demeurer en équilibre avec les énergies environnementales. Tout blocage ou ralentissement dans la circulations des énergies aura des répercussions sur lui notamment en lui apportant des troubles voire des pathologies. C’est d’ailleurs une des principales actions des soins énergétiques que redonner l’équilibre et l’harmonie entre la personne malade et les énergies extérieures afin de lui permettre de relancer ses processus d’auto-guérison.

De plus, Lakhovsky expliquait qu’une cellule malade ou un organe malade n’émet plus sur les mêmes fréquences que lorsqu’il était en bonne santé. Les soins énergétiques en éliminant les éléments néfastes des organes malades et en leur redonnant de l’énergie vitale contribuent à leur redonner leur vibration initiale.

 

L’homme énergétique

 

L’organisme humain est donc formé à la base d’énergies. Chacune des particules le constituant est de l’énergie concentrée. Celles-ci sont reliées par des forces (interactions fortes et faibles, gravitationnelles et électromagnétiques) qui sont des émanations de l’énergie. Il se sert aussi d’électricité pour fonctionner comme elle est étudiée sur le cœur avec les électro-cardiogramme (ECG) et sur le cerveau avec les électro-encéphalogramme (EEG).

Autre exemple : chaque cellule du corps possède une double polarité (charge électrique) : positive à l’extérieure et négative à l’intérieure créant ainsi une différence de potentielle de 100 mVolts (millivolts) en moyenne, au niveau de la membrane cellulaire. Ce chiffre peut sembler dérisoire. Mais si nous tenons compte de la petitesse d’une cellule, cette valeur  calculée par centimètre carré, correspond à une intensité de 100.000 volts, ce qui est considérable, surtout si nous la comparons à nos batteries de voiture dont la tension n’est que de 12 volts. Or, nous sommes constitués de 100.000 milliards de cellules…

L’ingénieur russe George Lakhovsky a également établi en 1925 que les cellules vivantes étaient des circuits oscillants capables d’émettre et de capter des informations comme le font les appareils radio. Ce phénomène serait réalisé par l’ADN qui entrerait en résonance avec les ondes électromagnétiques de l’environnement. La cellule est donc en liaison permanente avec le monde qui nous entoure, dans un sens très large.

 

 

La constitution énergétique de l’être humain

 

Ainsi, le corps physique est le premier corps énergétique de l’être humain. Il en existe six autres qui ne sont pas empilés sur le précédent comme des poupées russes, mais le pénètrent et le débordent… soit au total 7 corps énergétiques. Ce sont :

  • Le corps éthérique qui assure le stockage de l’énergie et moule le corps physique ainsi que les organes. Il constitue le « champ morphogénique » qui conditionne la forme et le fonctionnement des organes.
  • Le corps astral, souvent appelé corps des émotions. Il fabrique les émotions et les sensations à partir des informations reçues.
  • Le bas mental qui correspond à la raison et la logique. Il est relation avec l’inconscient.
  • Le haut mental qui est le siège de l’intuition, du ressenti et de l’inspiration lorsqu’il est en relation avec le corps spirituel.
  • Le corps spirituel qui est le siège du super-conscient… c’est-à-dire de l’être véritable. C’est lui qui revient d’incarnation en incarnation avec le programme de vie de l’individu.
  • L’âme encore appelée « étincelle divine » qui se développe lentement, d’incarnation en réincarnation.

A cet ensemble s’ajoutent les chakras, qui sont des portes d’entrée de l’énergie vitale dans le corps physique. Le mot « chakra » vient du sanskrit qui signifie roue ou tourbillon… d’énergies. Chaque chakra est en relation avec :

  • Les 72.000 nadis, qui sont les canaux énergétiques décrits par l’ayurvéda et les méridiens d’acupuncture de la médecine traditionnelle chinoise.
  • un plexus nerveux,
  • une glande hormonale.

Au niveau des chakras, l’énergie vitale se transforme dans l’organisme en influx nerveux et en hormones qui induit la vitalité des individus.  Il y a de nombreux chakras dans le corps humain, mais 13 sont particulièrement importants (7 traditionnels et 6 d’apparition récente).

Trois nadis particuliers forment la Kundalini qui remonte devant la colonne vertébrale :

  • Un axe central vertical : sushamnâ.
  • Deux axes latéraux Idâ et Pingalâ qui s’enroulent sur l’axe central comme deux serpents.

La kundalini est présentée comme remontant l’énergie vers l’épiphyse et le chakra coronal (au sommet de la tête). Mais il est plus probable que concernant les axes latéraux, l’un monte l’énergie alors que l’autre la redescend… ce qui met la kundalini en résonance avec l’ADN qui présente une structure identique.

Enfin, la corde d’argent, un fin filament énergétique extensible à volonté part du bas-ventre (corps physique) qu’il relie à tous les corps subtils. Elle permet à la personne de revenir dans son corps physique après les voyages astraux (sorties hors du corps ou OBE Out of Body Experience). Elle est rompue définitivement au moment de la mort.

Cette présentation a été réalisée il y a plusieurs siècles par les médecins de l’époque avec leurs savoirs et leurs mots. Il est possible d’en donner aujourd’hui une nouvelle vision, avec nos connaissances modernes et ainsi par exemple de présenter les corps énergétiques comme des hologrammes ou les chakras comme des trous noirs.

 

Les origines des désordres énergétiques

 

Il est possible de citer les principales origines des maladies (liste non exhaustive) :

  • Les mauvaises habitudes de vie: déséquilibres alimentaires, boissons inadaptées, drogue, manque de sommeil, sédentarité, etc.
  • Les pensées inadaptées : jalousie, rancœur, contrariété, envie, etc.
  • Les chocs émotionnels, le stress, la déprime, le burn-out…
  • Les attaques d’entités ou de magie noire.
  • Un déséquilibre du terrain.
  • Un problème géobiologique sur le lieu de vie ou de travail.
  • Des causes extérieures: polluants, rayonnements, champs électromagnétiques artificiels…

NB : Comme nous l’avons évoqué, l’être humains est énergétique. Il vibre sur un grand champ de fréquences très étendu allant de l’infra-rouge (qui permet la vision nocturne des individus) à la lumière (car il émet des bio-photons). Aussi, est-il impossible que des champs électromagnétiques artificiels vibrants sur les mêmes fréquences que ce champ, n’aient pas tôt ou tard une action péjorative sur les individus à un niveau ou un autre. Cela dépend bien sûr de leur intensité et du temps d’exposition. Les conséquences peuvent se traduire par des troubles physiques (génomiques ?), de la fatigue, du stress, des désordres psychiques et psychologiques, voire des blocages de la spiritualité.

 

Les causes énergétiques des maladies

 

L’énergie est fournie aux êtres humains par l’alimentation, l’eau, l’air et l’environnement (énergies telluriques et cosmiques) dont une grande partie se présentent sous forme d’ondes scalaires.

Beaucoup d’éléments peuvent perturber l’équilibre énergétique d’un individu :

  • Une baisse de son niveau énergétique à cause d’un mauvais approvisionnement ou de fuites énergétiques.
  • Une accumulation d’énergies usagées.
  • Un dérèglement énergétique secondaire par exemple à un blocage sur le circuit énergétique.
  • Un déplacement des corps énergétiques.
  • Un ou plusieurs chakras qui fonctionnent plus ou moins bien.
  • Une mauvaise prise de terre.
  • Un encrassement de l’épiphyse.
  • Un mouvement primordial désordonné.
  • La présence de parasites ou d’entités.
  • Une action occulte: sort, charme, envoûtement.
  • Etc.

 

Soigner avec les énergies

 

Les soins énergétiques comportent un très grand nombre de thérapies différentes. La liste est longue, aussi n’en évoquerons-nous que quelques-unes parmi les plus connues comme le magnétisme, les barreurs de feu, l’acupuncture (et la médecine traditionnelle chinoise), le Qi Gong, l’ayurvéda, les soins philippins et brésiliens, la réflexologie, les techniques psycho-énergétiques… mais aussi la lithothérapie, la colorthérapie, la musicothérapie, les appareils énergétiques (appelés souvent appareils quantiques), etc.

Les soins énergétiques Premium mis au point par Luc Bodin ont le mérite d’agir sur tous les niveaux de l’être humain, sur toutes les enveloppes subtiles et les causes premières du mal en levant les blocages, remontant l’énergie, recentrant les corps énergétiques, harmonisant les chakras, relançant la prise de terre, rééquilibrant le mouvement primordial, enlevant les entités et les nuisances occultes, etc.

Leurs bienfaits sont multiples. Elles peuvent être :

  • Physiques sur les troubles et les maladies.
  • Psychologiques sur les chocs émotionnels, le stress, la déprime, l’angoisse…
  • Préventives.
  • Mais aussi agir sur l’évolution personnelle.

 

Pour en savoir plus….

 

Des formations en soins énergétiques Premium sont organisées en ligne (LIEN) et aussi en présentiel (LIEN).

Des articles sont disponibles sur ce site sur les soins énergétiques comme :

Des livres expliquent aussi en détails les différentes techniques :

Luc Bodin

 

 

Vidéos de Luc BODIN en liens :

English EN Français FR Deutsch DE Italiano IT Polski PL Português PT Русский RU Español ES