Accueil » Thérapies » Soins énergétiques » Des soins énergétiques avant une intervention chirurgicale

 

Les thérapies quantiques associées à la médecine conventionnelle

 

A l’heure des news et des fake-news, il est bien difficile de vous assurer que cette information envoyée par une amie, soit juste. Quoi qu’il en soit, nous pouvons considérer que si ce n’est pas le cas, cela sera le cas dans le futur, quand les esprits se seront ouverts. L’image ci-dessous aurait été prise au Mexique. Elle montre le personnel soignant en train de réaliser un soin énergétique – probablement une transmission d’énergies –  à un patient au bloc opératoire avant son intervention chirurgicale.

 

Les soins énergétiques en complément

 

Les soins énergétiques peuvent apporter beaucoup aux patients avant une intervention chirurgicale. Cela à plusieurs points de vue : – Comme sur l’image précédente, une transmission d’énergies permet au patient de renforcer son état général et ainsi de mieux faire face à l’anesthésie et à l’intervention. – Réalisés avant une intervention, les soins énergétiques peuvent améliorer notablement la pathologie du patient, simplifiant d’autant l’intervention. Je l’ai vu par exemple sur des tumeurs cancéreuses, que les soins réduisaient de manière significative, la taille de la tumeur, rendant celle-ci moins mutilatrice. Ils permettaient aussi d’éliminer le choc émotionnel et le blocage énergétique déclencheur de la maladie. Les soins énergétiques peuvent aussi aider les patients durant leur convalescence pour retrouver leur capacités psychiques et physiques, mais aussi pour leur donner force et vigueur afin de cicatriser et récupérer plus rapidement… sans parler des soins locaux sur le site opératoire. Des médecins et des chirurgiens ont remarqué l’effet des soins énergétiques et acceptent maintenant (voire demandent) l’intervention de barreurs de feu pour soulager les grands brûlés. D’autres font venir des thérapeutes énergéticiens dans leur service après avoir remarqué une amélioration de l’état de leurs patients, tout en reconnaissant ne pas savoir comment cela fonctionne…

 

La protection du patient pendant l’intervention

 

Certains chirurgiens américains refuseraient (conditionnel) d’intervenir si un thérapeute énergéticien n’est pas dans le bloc avec eux pendant l’intervention pour protéger le patient. En effet, lors des interventions, il est très fréquent que les patients effectuent des sorties du corps voire des Expériences de mort imminente (EMI) dont la plupart ne se rappellent pas. Quoi qu’il en soit la conscience étant partie, le corps demeure vacant et surtout endormi, c’est-à-dire sans protection si une entité de passage (il y en a beaucoup dans les hôpitaux) décidait de le squatter… produisant ainsi une incorporation voire une possession. Le thérapeute énergéticien est chargé de surveiller le corps du patient afin d’empêcher la survenue de ce genre de phénomène.

 

L’hôpital de demain

 

Nous pouvons rêver d’hôpitaux du futur où des thérapeutes énergéticiens travailleraient de concert avec les médecins… où des groupes de prières (toutes religions confondues) interviendraient sur les personnes hospitalisées…. sans parler d’aider les patients à comprendre le sens de leur maladie, et surtout la souffrance de leur âme qui s’y rattache et qui est le point de départ du problème de santé.

Luc Bodin

Bienvenue sur le site de Luc Bodin, ancien médecin, conférencier, formateur et auteur de nombreux ouvrages.

EnglishFrançaisDeutschItalianoPolskiPortuguêsРусскийEspañol