Accueil » Problème de santé » Urines - Urologie » Les traitements naturels d’une infection urinaire

 

Conseils en cas de cystite débutante

 

Le traitement des infections urinaires ou cystites nécessite souvent une antibiothérapie notamment pour éviter les pyélonéphrites (infections des reins). Cependant lorsque les symptômes sont peu importants ou débutants, des traitements naturels peuvent être tentés. Mais si les troubles persistent ou s’aggravent, une consultation médicale est indispensable.

Quelques conseils en cas de cystite :

  • Boire 1,5 litre d’eau minimum par jour afin d’éliminer les microbes présents dans la vessie.
  • Uriner régulièrement et surtout dès que l’envie arrive en évitant de se retenir.
  • Faire attention de bien vider complètement sa vessie à chaque miction.
  • Lutter contre la constipation qui favorise la cystite.
  • Pour les femmes qui sont davantage sujettes aux cystites que les hommes :
    • Après les selles ou après avoir uriné, il faut toujours s’essuyer d’avant en arrière.
    • Faire régulièrement sa toilette intime avec un savon neutre et non antiseptique.
    • Éviter le port de pantalons trop serrés ou de sous-vêtements synthétiques qui favorise la transpiration, la macération et donc la multiplication de germes.
    • Aller uriner après les rapports sexuels.

 

Des remèdes naturels en cas de cystite débutante

 

Plusieurs solutions peuvent être proposées en cas de cystite débutante (au choix) :

– Prendre du Cranberry (canneberge) en jus ou en comprimés (posologie fabricant) qui limite la fixation de l’Escherichia Coli (le germe le plus souvent en cause) sur la muqueuse vésicale.

– Prendre des huiles essentielles comme :

    • HE melaleuca alternifolia : 2 gouttes à appliquer sur la peau du ventre au niveau de la vessie trois fois par jour.
    • HE tea tree en association éventuellement. Même posologie.
    • Une autre possibilité consiste à prendre des Gouttes Aux Essences (GAE) à raison de 20 gouttes avant les trois repas dans un verre d’eau.

– En homéopathie :

    • Fornica Rufa 4CH et Cantharis 4CH à raison de 3 granules de chaque, toutes les deux heures.
    • Colibacillinum 15CH : 1 dose le matin pendant deux jours.
    • Silicea 30CH : 1 dose au coucher pendant deux jours.

– Autres thérapies possibles : soins énergétiques, AORA, EFT, acupuncture, réflexologie…

 

Mais en cas de persistance de la cystite ou de son aggravation, un traitement antibiotique s’impose.

Luc Bodin

 

 

EnglishFrançaisDeutschItalianoPolskiPortuguêsРусскийEspañol