Accueil » Problème de santé » Signes et causes des algies pudendales

Les signes d’appel des algies pudendales

Le nerf pudendal est issu de la moelle épinière. Il sort du sacrum à la base de la colonne vertébrale et se dirige vers le bassin. Son nom vient du latin « pudendus » qui signifie « honteux », peut-être du fait qu’il dessert les organes intimes du corps ?

L’inflammation ou la compression du nerf pudendal sont responsables de névralgies – les algies pudendales – c’est-à-dire de douleurs lancinantes, quelquefois violentes, à type de brûlures, de tiraillements, de fourmillements (paresthésies), voire de décharges électriques qui irradient dans le rectum, dans les organes génitaux externes et même dans les cuisses.

A un degré de plus, l’atteinte de ce nerf peut produire des troubles urinaires, fécaux voire même sexuels.

Les causes

Les causes des névralgies pudendales sont mal établies.

Il semble cependant que les accouchements, les traumatismes, la bicyclette et la position assise prolongée puissent les déclencher.

Une maladie fréquente et difficile

Les algies pudendales constituent une maladie fréquente. Selon certaines sources près d’un million de personnes en souffriraient en France.

Mais elle demeure généralement cachée à cause de sa localisation, mais aussi de la difficulté à la faire reconnaître par les médecins – beaucoup de médecins considérant qu’il s’agit plutôt d’une maladie psychosomatique – mais aussi à la diagnostiquer et enfin (surtout) à la traiter

Luc Bodin

Voir l’article : « Les traitements des algies pudendales »

English EN Français FR Deutsch DE Italiano IT Polski PL Português PT Русский RU Español ES