Accueil » Problème de santé » L’aloès pour purifier l’organisme et lutter contre le cancer

L’aloès pour purifier l’organisme et lutter contre le cancer

Des guérisons incroyables

L’histoire raconte qu’en Amérique du sud un prêtre guérissait beaucoup de malades de leur cancer grâce à des prières, l’imposition des mains et à une préparation particulière à bas d’aloès.

Depuis, le Père Romain Zago à Bethléem en Israël et le Père Czeslaw Andrzej Klimusko en Pologne auraient eu, chacun de leur côté, des guérisons de cancers et de maladies incurables avec un vin de miel et de l’aloès.

« Une livre de miel pur, deux grandes feuilles d’aloès bien nettoyées et débarrassées de leurs épines, trois à quatre cuillérées de whisky, d’arak ou d’eau de vie, le tout passé au mixeur et vous obtiendrez cet élixir grâce auquel le Père Romain de Bethléem a guérit plus d’un cancer.

(…) Tout cela parait trop beau pour être vrai. C’est pourtant bien ainsi. « L’explication est simple », souligne le Pére Romain, nullement découragé par les signes d’incrédulité qu’il lit sur votre visage ». Le remède opère un nettoyage complet de l’organisme grâce au miel qui atteint les zones les plus lointaines de notre corps. L’aloès, à son tour, véhiculé par le miel, constitue un agent important de cicatrisation. Quant à l’alcool, en dilatant les vaisseaux sanguins, il facilite cette opération de nettoyage général. En l’espace de dix jours, le sang s’est lentement purifié. On peut même ajouter que le remède agit de façon préventive. En effet, grâce au sang purifié, tout l’organisme fonctionne à merveille. »

Les nombreux effets de l’aloès

Nous connaissions les actions de l’aloès vera sur la cicatrisation des plaies, les brûlures et les problèmes de peau. Mais il semble qu’elles peuvent aller plus loin.

Wolfgang Wirth dans son livre : « Guérir par l’aloès » (éditions Ennsthaler) va plus loin : il explique que les cellules cancéreuses détruites par les traitements conventionnels peuvent libérer des toxines. L’effet d’aloès aurait un effet antitoxine. Il conseille de combiner des produits anticancéreux avec des cures d’aloès en injection, et ensuite de faire de cures d’entretien.

Des études sur l’aloès auraient retrouvé des principes actifs sur l’immunostimulation.

Quoi qu’il en soit, une cure de jus d’Aloès Atrovirens stabilisé, un quart d’heure avant chaque repas est un excellent détoxiquant et un stimulant pour l’organisme.

Le jus d’aloès quant à lui, aurait aussi des vertus laxatives.

La préparation du Père Romain Zago

Voici la préparation qui est assez simple à réaliser :

                        – Aloe atrovirens TM                       60 ml

                        – Miel                                                 500 gr

                        – Alcool fort (whisky, cognac) :       4 cuillères à soupe

Une fois bien mélangé, l’ensemble est à prendre à raison d’une cuillère à soupe au moins 15 minutes avant les 3 repas.

La cure est doit être suivie pendant 10 jours par mois.

Je n’ai pas l’expérience de cette préparation dans le cancer. Mais, elle me semble inoffensive… et vus les nombreux témoignages de réussite, il n’y a pas grand-chose à perdre que de l’essayer.

Cette préparation est aussi intéressante pour nettoyer l’organisme d’une manière générale et pour relancer sa vitalité. Une cure de temps en temps, surtout en période de fatigue, est toute indiquée.

Luc Bodin

PS : ne pas confondre l’aloès vera et l’aloès atrovirens qui sont deux espèces différentes.

Vidéos de Luc BODIN en liens :

EnglishFrançaisDeutschItalianoPolskiPortuguêsРусскийEspañol