Accueil » Thérapies » Vitamines, minéraux et oligoéléments » Les bienfaits des oligoéléments : Zinc, Cuivre, Chrome, sélénium, etc.

Le zinc présente des actions remarquables

Le zinc est sans doute l’oligoélément le plus important de tous.

Certaines de ces actions sont essentielles pour l’organisme. Il stimule la régénération cellulaire ce qui le rend très utile en cas de cicatrisation, de fracture, de fatigue, de convalescence…

Il est remarquable pour la peau (peau terne, allergie…), les ongles cassants et les pertes de cheveux

Il n’est par contre, pas indiqué en cas de cancer. Car il risquerait de favoriser la multiplication des cellules cancéreuses.

Par ailleurs, il active l’ensemble du système immunitaire ce qui le rend précieux à l’entrée de l’hiver afin de prévenir les infections hivernales ou en cas d’infections récidivantes comme les cystites à répétition où il participera à leur prévention.

De plus, le zinc agit sur l’ensemble de métabolismes hormonaux en particulier sur les hormones sexuelles qu’il va stimuler améliorant ainsi la vie sexuelle des personnes.

Le zinc est aussi un oligoélément extrêmement efficace sur l’acné inflammatoire (même kystique ou nodulaire). Il est à prendre alors sur une période de plusieurs mois.

Enfin le zinc est un excellent antioxydant et par là, il protège l’organisme du vieillissement en luttant contre les radicaux-libres qui l’agressent.

Le zinc est souvent déficitaire chez les personnes âgées, il convient donc de le supplémenter.

Le cuivre contre les infections et les inflammations

Le cuivre est un autre oligoélément remarquable. Il intervient notamment dans la lutte contre les infections bactériennes et virale comme dans les états grippaux où il est particulièrement intéressant. Il est conseillé de le prendre dès les premiers symptômes.

Mais aussi, son action anti-inflammatoire le rend précieux en cas de rhumatisme et d’arthrose.

Il agit sur la souplesse des cartilages en stimulant la synthèse de l’élastine et du collagène. Il participe aussi à la minéralisation osseuse. Il est donc tout indiqué en cas d’ostéoporose en complément des traitements usuels.

Le cuivre aide aussi à l’absorption du fer où il préférable à la vitamine C qui a tendance à rendre le fer pro-oxydant.

Le Chrome pour prévenir le diabète

Le chrome est un oligoélément qui gagne à être connu parce qu’il agit en association avec l’insuline sur le métabolisme des glucides (sucres). Il augmente la sensibilité des cellules à celle-ci ce qui contribue à prévenir le diabète de type 2 en association avec un régime alimentaire et une perte du surpoids.

Fait remarquable, il tend à normaliser la glycémie (taux de sucre dans le sang) sans risque d’hypoglycémie. C’est probablement par ce biais, qu’il contribuerait, selon certaines études, à la perte de poids.

Il intervient également sur le métabolisme des lipides (graisses) en diminuant le cholestérol total et en augmentant le bon cholestérol (HDL-cholestérol).

Les autres oligoéléments

Les autres oligoéléments sont également très intéressants comme :

  • le fer en cas de carence en fer. Il est de plus, fort bien supporté par les intestins,
  • le sélénium pour sa forte action antioxydante,
  • l’iode pour la synthèse des hormones thyroïdiennes,
  • le lithium pour les états anxieux,
  • l’argent pour les syndromes infectieux,
  • le manganèse pour les allergies,
  • l’or pour son action anti-inflammatoire cortico-like, etc.

Luc Bodin

EnglishFrançaisDeutschItalianoPolskiPortuguêsРусскийEspañol