Accueil » Causes et Sens » Symbolique » La signification symbolique de l’arthrose

La double origine des maladies

Toutes les maladies, en plus de leurs causes physiques (alimentation, sédentarité, pollution, etc.), présentent toujours une signification symbolique.

La symbolique explique pourquoi la maladie a commencé à ce moment précis de la vie, mais aussi pourquoi est-ce telle maladie qui est survenue plutôt qu’une autre.

Par la symbolique, l’être de la personne indique un problème dans son existence… qu’il convient de solutionner pour guérir (en complément des traitements qui agissent sur la cause physique).

Pour ce qui de l’arthrose d’une articulation, il faut analyser sa symbolique à deux niveaux :

  • celui de l’arthrose (dans le sens général)

  • et celui de l’articulation en cause.

Le sens symbolique de l’arthrose

L’arthrose correspond à une rigidité de l’articulation, un manque de flexibilité, qui peut aller jusqu’à son blocage.

Le conflit le plus souvent en relation avec une arthrose est un sentiment de dévalorisation parce que la personne ne peut pas agir comme elle le voudrait. Par exemple, elle voudrait développer une activité professionnelle, mais ne le peut pas, faute de moyens financiers ou de soutien.

Ainsi, l’arthrose peut être en rapport avec certaines actions que la personne ne peut pas faire

Mais cela peut être aussi en rapport avec des actions que la personne ne veut pas faire, ou ne veut plus faire

Ainsi symboliquement, une arthrose se manifeste pour exprimer une entrave provenant soit de l’extérieur (manque de moyens par exemple), soit de la personne elle-même (refus de faire ou de continuer de faire telle action).

La symbolique de l’articulation atteinte par l’arthrose

La localisation de l’arthrose permet de comprendre l’origine du blocage dans l’action. Par exemple :

  • La colonne vertébrale est le symbole du gouvernail de sa vie. Lorsque la personne ne sait pas quelle orientation prendre dans son existence, le gouvernail va de travers et des problèmes vertébraux apparaissent. Ensuite, chaque portion (cervical, dorsal, lombaire) donne une spécificité supplémentaire comme les cervicales lorsqu’elle a l’impression d’être obligée de plier le cou, de se soumettre ou de faire amende honorable. Les lombaires correspondront plutôt l’assise, c’est-à-dire à la base sur laquelle la personne s’appuie dans sa vie.

  • La hanche indique un conflit où la personne est obligée de céder contre son grès.

  • Le genou est souvent lié à un refus de céder ou de plier, avec l’impression de se mettre à genou si elle cède.

  • Le pied et la cheville correspondent à un conflit de ne pas savoir sur quel pied danser !

  • L’épaule est un conflit de dévalorisation dans sa position sociale (droite) ou dans sa position de parent (gauche).

  • La main est souvent liée à un conflit de ne plus vouloir donner aux autres, d’en avoir assez d’être toujours celui qui donne.

  • Etc.

Luc Bodin

English EN Français FR Deutsch DE Italiano IT Polski PL Português PT Русский RU Español ES