Accueil » Problème de santé » Le régime Seignalet pour les problèmes intestinaux

Le régime Seignalet pour les problèmes intestinaux

Le Dr Jean Seignalet, un précurseur oublié

Après le décès du Dr Jean Seignalet, beaucoup d’individus peu scrupuleux ont repris ses travaux, en se les appropriant de manière éhontée. Il en est de même des laboratoires pharmaceutiques qui ont travaillé sur la flore intestinale, ses modifications et la genèse des maladies.

Quoi qu’il en soit, le régime établi par le Dr Seignalet est particulièrement indiqué en cas de  » syndrome d’intestin irritable  » (SII) encore appelé « colite spasmodique », « côlon irritable », « colopathie fonctionnelle » ou « maladie inflammatoire chronique des intestins » (MICI), et d’une manière générale en cas de troubles digestifs persistants : troubles du transit, flatulence, spasme, aigreur, etc.

Ce type d’alimentation rejoint l’alimentation de nos ancêtres qui souffraient de beaucoup moins de maladies intestinales et autres que les générations actuelles.

Le régime Seignalet

Le régime du Dr Seignalet consiste à :

  • Consommer une alimentation la plus crue (et biologique) possible (fruits et légumes) et de cuire le moins possible les aliments de préférence à une température ne dépassant pas 110°C.

  • Supprimer les produits laitiers (surtout d’origine bovine).

  • Supprimer le gluten contenu dans le blé, le seigle, l’orge, l’avoine, le kamut, l’épeautre, le petit épeautre et quelquefois le maïs.

  • Consommer des légumineuses, des oléagineux, des céréales sans gluten et des acides gras équilibrés en acides gras oméga 3, oméga 6 et GLA.

  • Supprimer les aliments sources d’intolérances découvertes sur les tests aux Ig G. Le test IMUPRO permet aussi de repérer les aliments posant problème sur une simple prise de sang (malheureusement non remboursée).

L’éviction des aliments « intolérés » entraîne rapidement une amélioration de l’état anxio-dépressif de la personne ainsi que de son intestin irritable.

En complément du régime

Il est conseillé en plus de cette éviction de prendre

  • des probiotiques tous les matins pour recomposer la flore intestinale à raison d’environ 10 illiards de germes par prise.

  • un verre d’eau argileuse le soir au coucher pour reconstituer la muqueuse intestinale. Mettre une cuillère à soupe d’argile verte dans un verre d’eau, laisser reposer pendant une heure et boire l’eau sans l’argile.

Après une période d’accalmie de plusieurs mois, l’aliment qui était mal-toléré, peut être réintroduit progressivement dans l’alimentation en commençant avec de petites doses afin que l’intestin s’y adapte peu à peu.

Luc Bodin

Vidéos de Luc BODIN en liens :

English EN Français FR Deutsch DE Italiano IT Polski PL Português PT Русский RU Español ES