Accueil » Problème de santé » La symbolique du cancer du sein

Un choc psychologique déclencheur

Beaucoup de femmes évoquent l’existence d’un choc psychologique qui serait survenu dans les 3 mois précédant l’apparition des premiers symptômes du cancer. Cela peut quelquefois remonter à 6 mois voire davantage, mais c’est plus rare…

Ce conflit est souvent le facteur déclenchant de la maladie. C’est qui indique le lieu et le moment d’apparition du cancer. Notez, qu’il s’agit du déclencheur du cancer et non de la cause, ce qui est différent.

Les conflits les plus fréquemment retrouvés dans les cancers du sein (chez une femme droitière non ménopausée), varient selon le côté :

  • Le sein gauche correspond à des conflits familiaux, notamment avec les enfants, voire quelquefois avec les grands-parents.
  • Le sein droit correspond à un conflit avec le conjoint ou la personne qui en tient lieu.

Il faut prendre ici le mot « conflit » au sens large et non simplement dans le sens mésentente ou bagarre. Car, un conflit avec le conjoint peut bien sûr être une discorde, mais cela peut correspondre aussi une inquiétude pour lui, pour sa santé, pour son moral, pour son travail…

Chez une gauchère ou une droitière ménopausée, les conflits sont inversés.

Les conflits indiqués ici ne sont que des indications générales. Ils correspondent surtout aux cancers galactophores (adénocarcinomes) qui touchent les glandes et les canaux galactophores. Ce sont les plus fréquents. Mais le cancer peut provenir d‘autres tissus constitutifs du sein. Dans ce cas, la symbolique sera proche de celle précédemment évoquée, mais différente.

Quoi qu’il en soit la résolution du conflit est très importante pour mettre la personne sur le chemin de la guérison.

Luc Bodin

Vidéos de Luc BODIN en liens :

English EN Français FR Deutsch DE Italiano IT Polski PL Português PT Русский RU Español ES