Accueil » Evolution » Quels remèdes naturels en cas d’infection Covid débutante ou persistante ?

Quels remèdes naturels en cas d’infection Covid débutante ou persistante ?

 

Une infection Covid débutante

 

En cas d’infection débutante, il est important de consulter son médecin traitant et de s’isoler le plus possible pour ne pas contaminer les autres. Le port du masque est aussi indispensable, mais cette fois pour protéger les autres.

Pour les cas banaux, le médecin ne prescrit pas grand-chose dans un premier temps, sauf s’il juge que la situation est importante ou que la personne est à risque de complications (âge, pathologies associées, etc.). Il convient alors de se référer aux conseils de l’ordonnance prescrite.

Quoi qu’il en soit, il est possible de suivre le petit protocole suivant, soit seul (cas légers ou persistants), soit associé aux traitements médicaux (cas sévères). Il ne s’agit pas d’un traitement alternatif.

 

Un protocole naturel contre l’infection Covid

 

Comme dans toute infection, il est important d’alléger son alimentation (arrêt des graisses cuites, des laitages et des sucreries) ce qui soulage le foie et favorise le développement de l’immunité.

Concernant la fièvre, il est conseillé de la conserver si elle supportable (en dessous de 39° – 39°5 chez l’adulte) parce que celle-ci montre que l’organisme réagit et stimule le système immunitaire (via les protéines de stress). La température élevée est aussi mal supportée par les virus. Il s’agit donc d’un élément de défense de l’organisme.

Concernant les remèdes, prendre :

– Oscillococcinum : 1 dose à laisser fondre dans la bouche matin et soir avant les repas.

– Oligosol cuivre-or-argent : 1 dose matin et soir à garder quelques instants dans la bouche avant les repas.

– Huiles essentielles de Tea tree (arbre à thé) et de Laurus nobilis (Laurier noble) : 2 gouttes de chaque matin midi et soir à appliquer sur la face interne des poignets (là où la peau est fine) ou au niveau du décolleté.

– Vitamine C 1000 acérola : 1 comprimé à croquer une à deux fois par jour.

Il convient de diminuer la fréquence des prises, dès amélioration.

 

 

Quelques remèdes complémentaires possibles

 

Le Ginkgo biloba est un fluidifiant sanguin. Or, l’infection covid semble créer des thromboses voire des embolies chez certaines personnes. Une prise de Ginkgo pourrait en limiter le risque. Cette prise n’est pas nécessaire chez les personnes suivant un traitement anticoagulant ou fluidifiant pour une autre pathologie.

La vitamine D3 présente une action positive sur la fatigue, l’immunité et même sur le virus Covid. Elle pourrait donc être intéressante en complément du protocole précédemment décrit.

La bromélaïne est une enzyme naturelle tirée de l’ananas. Elle présente de nombreux bénéfices notamment sur l’immunité et contre les virus. Elle agit également sur la fièvre et les douleurs. Elle peut donc être indiquée en cas de fièvre élevée ou de courbatures douloureuses.

Le sirop homéopathique Stodal est à préconiser en cas de toux persistante ou rebelle.

Dans les cas plus avancés, l’antibiotique Zythromax (sur ordonnance) semble intéressant.

Notez que le zinc qui est un antioxydant puissant et un immunostimulant, est cependant déconseillé en cas d’infection parce qu’il pourrait favoriser la multiplication virale. Donc à oublier dans cette indication.

Dans tous les cas, l’augmentation du taux vibratoire de la personne malade est à conseiller pour sortir du niveau énergétique des infections (niveau bas). Voir les explications pour élever son taux vibratoire dans l’ARTICLE.

Luc Bodin

 

 

EnglishFrançaisDeutschItalianoPolskiPortuguêsРусскийEspañol