Accueil » Problème de santé » La maladie de Parkinson, signes, traitements et évolution

La maladie de Parkinson est la 2e maladie neuro-dégénérative

La maladie de Parkinson est une maladie neurodégénérative, la seconde par ordre d’importance après la maladie d’Alzheimer. Elle touche plus de 100.000 personnes en France.

Elle est produite par une destruction des neurones dopaminergiques, c’est-à-dire des neurones fabriquant le neurotransmetteur : dopamine qui intervient sur la motricité du corps.

La baisse de la dopamine apparait surtout avec l’âge. Elle devient visible généralement vers l’âge de 60 – 70 ans.

La maladie de Parkinson induit une triade caractéristique :

  • des tremblements,

  • une rigidité musculaire (principalement de la colonne vertébrale),

  • une lenteur de mouvement.


    D’autres symptômes peuvent être associés comme la perte de l’odorat, des troubles cognitifs, des pertes de l’équilibre, des envies fréquentes d’uriner, etc.

Son évolution est lente et progressive. D’abord unilatérale, la maladie devient bilatérale… avec une perte d’autonomie de plus en plus importante, sans diminution de l’espérance de vie.

Luc Bodin

Voir les autres articles sur la maladie de Parkinson :

English EN Français FR Deutsch DE Italiano IT Polski PL Português PT Русский RU Español ES