Accueil » Evolution » Peurs et confusion sont les deux outils de la manipulation

 

La pandémie est une grande source de peurs et de confusion

 

Depuis plus d’un an et demi, l’humanité toute entière est soumise à une pléthore d’informations sur la pandémie allant dans tous les sens. Les médias sont focalisés sur elle, nourrissant toutes les « unes » des journaux papier et télévisés. S’il est bien d’être informé, trop d’informations surcharge notre cerveau et l’empêche de prendre du recul et ainsi de réfléchir par lui-même. Tout cela le pousse à prendre comme vérité ce qui lui est annoncé.

Le Pr Laborit qui a été un des premiers chercheurs a étudié le stress, expliquait que devant une situation stressante, nous avons trois possibilités : l’attaque, la sidération ou la fuite. L’attaque (contre qui ?) et la fuite (pour aller où ?) n’étant pas possibles, reste la sidération… un peu comme cela s’est produit dans un premier temps avec les événements du 11 septembre.

Nos esprits surchargés d’informations et d’émotions sont ainsi sidérés comme le sont les victimes d’attentat. Ils ne peuvent plus réagir, l’abattement arrive et se mettent à suivre alors les directives sans plus réfléchir.

Ce phénomène est aujourd’hui général. C’est devenu une sorte d’égrégore puissant qui influe sur le devenir de notre monde.

Celles et ceux qui ne sont pas tombés dans le processus sont appelés les « éveillés » parce qu’ils ont compris qu’il ne fallait pas tomber dans le piège des bénis oui-oui, qu’ils devaient se positionner par eux-mêmes, qu’ils devaient pouvoir choisir ce qu’ils avaient à faire, qu’ils devaient élever leur vibration et leur conscience pour regarder les événements différemment.

Pour sortir de la léthargie, il convient d’arrêter de suivre les médias. Prendre les infos du jour et c’est tout. Ensuite, il faut recommencer à penser et à agir par soi-même : qu’est-ce qu’il faut penser des événements ? Quelles sont les conséquences pour moi, pour mes proches… ? Quelle est la meilleure attitude à adopter ? Etc.

Il faut savoir que nous subissons depuis plusieurs mois, une pression énorme faites de peurs, de confusions et enfin de faux espoirs.

 

 

Les peurs

 

Les peurs ont été et sont toujours légion actuellement : peur de la maladie pour soi et ses proches, peur de la mort, peur du voisin peut-être contaminé, peur de perdre son emploi, peur de la crise économique, peur, peur, peur…

Or, la peur tue notre esprit. Dans cet état nous sommes prêts à tout accepter pour en sortir. Nous sommes prêts à abandonner nos libertés pour sortir de la peur… une peur qui a été apportée par les médias. Le choix d’aujourd’hui est la liberté ou la sécurité. Il est évident qu’une énorme majorité de la population a opté pour la sécurité.

 

La confusion

 

Depuis le début de la pandémie, les ordres et les contre-ordres se sont succédés sans discontinuer : masques inutiles puis obligatoires, confinement indispensable puis non, hydrochloroquine utile puis interdite, déplacements interdits puis autorisés à 10 kms, à 100 kms, dans le département… couvre-feu et libre circulation, etc. Ces revirements sont très difficiles à suivre. Vérité d’aujourd’hui, mensonge de demain… A certains moments, nous ne savions même plus ce qui était permis ou non. La confusion était totale aggravant encore notre état d’incompréhension ce qui aggravait notre état de sidération… Mais tout était accepté au nom de la sécurité.

 

 

L’espoir

 

Aujourd’hui, nous sommes passés à une autre étape (qui ne remplace pas les précédentes) : l’espoir… l’espoir de retrouver la société perdue d’avant… domine toute autre considération. Le vaccin est avancé comme étant la seule solution possible. Mais apportera-t-elle véritablement la solution ? Personne ne peut l’affirmer et ce qui se passe dans certains pays hyper-vaccinés permettent d’en douter. Mais cette pensée a engendré un nouvel état d’esprit fait d’espoir. Est-ce un faux espoir ?

Pour le moment, cela crée une société à deux vitesses avec les vaccinés et les autres ce qui est terrible et rappelle des périodes de l’histoire que nous préfèrerions oublier.

Si demain, la pandémie reprend, il sera facile de se tourner vers les non-vaccinés pour les montrer du doigt, alors qu’il a été démontré que la vaccination favorisait la survenue de nouveaux variants. Quoi qu’il en soit, ce serait la perte de l’espoir, ce qui sera responsable d’une démotivation importante dans la population… Cette dernière ouvrirait la porte à de nouvelles mesures réalisées au nom de la sécurité.

 

 

Manipulation volontaire ou non ?

 

Est-ce que les mesures prises par les politiques sont réalisées pour le bien de tous ou bien, y a-t-il caché derrière tout cela un grand plan pour nous contrôler ? C’est une bonne question… fondamentale même. Il ne m’appartient d’y répondre. C’est à chacun d’y réfléchir à tête reposée.

Quelle que soit la réponse, il est indispensable de sortir de cette « psychose de masse » comme l’appelait Jung et de retrouver ce que nous sommes…

 

 

La porte de sortie

 

Il est important de retrouver notre être et de reprendre la direction de nos pensées. Quelques conseils peuvent aider :

– Arrêter de regarder les nouvelles de manière permanente. Écoutez les informations du jour et c’est tout afin d’éviter cette surinformation qui mélange ce qui est et ce qui pourrait être. Restez à ce qui est… le présent. Pour l’avenir, personne ne le connait.

– Se renseigner sur les opinions « dissidentes » qui sont souvent portées par des personnalités de renom et donc qui ont de la valeur.

– Prenez le temps de réfléchir par vous-même. Vous avez les opinions de diverses sources, à vous maintenant de déterminer la vérité.

– Einstein disait qu’un problème ne se résolvait pas sur le même plan que celui qui l’a engendré. Ainsi prenez de la hauteur : réfléchissez, prenez du temps pour vous, méditez, priez si vous êtes croyant, demeurez toujours dans votre intégrité, ne jugez pas, gardez des pensées de compassion, de partage, de justice, de tolérance… quoi qu’il arrive.

– Dans le passé, vous avez connu des épreuves. Vous avez toujours réussi à les surmonter. Il en sera de même de celle-ci. Croyez en vous.

– Rappelez-vous que la peur est le plus grand ennemi de l’amour. Or, l’amour est la meilleure attitude à prendre dans la situation actuelle parce qu’elle vous donne de la vitalité, une immunité forte, le calme et la paix…

– En élevant votre conscience, vous vous placez au-dessus de la matérialité… là où se trouve votre vraie place. Vous êtes toujours conscients des événements, mais vous ne laissez plus ceux-ci vous atteindre, vous blesser, vous abaisser… Les peurs et la confusion n’ont plus de prise sur vous. Vous regardez non plus vers le bas, vers la lumière qui appelle votre être.

Les nouvelles énergies provenant du Portail de Lumière sont présentes justement pour vous aider sur ce chemin.

Écoutez votre cœur.

Luc Bodin

 

 

Vidéos de Luc BODIN en liens :

EnglishFrançaisDeutschItalianoPolskiPortuguêsРусскийEspañol