Accueil » Causes et Sens » La lune agit-elle sur le sommeil ?

La lune interfère-t-elle sur l’endormissement et le sommeil ?

Depuis des décennies, la question de savoir si la lune agit sur le sommeil revient régulièrement dans la presse. Est-ce que la lune modifie l’endormissement ?

Beaucoup d’études ont été réalisées sur ce sujet. Mais  » Beaucoup ont été écartées à cause de leur méthodologie biaisée, car basée uniquement sur des témoignages ou un faible échantillon. « Mais aucune n’a apporté pour l’heure de preuve formelle d’un impact de la lune sur le sommeil », tranche Christophe Sureau, médecin du sommeil et auteur d’une thèse répertoriant toutes les principales recherches de la littérature scientifique sur ce sujet » (1).

Des travaux récents publiés le 27 janvier 2021 dans la revue Science Advances avancent l’hypothèse de la luminosité lunaire agirait sur l’horloge circadienne humaine. Ainsi cette lumière perturberait le sommeil à travers les yeux, même s’ils sont fermés. Elle  » atteint notre horloge biologique centrale et lui fait croire qu’on est en plein jour  » précise Claire Leconte, chronobiologiste. Cette perturbation freine la synthèse de la mélatonine (hormone du sommeil, NDLR) et retarde ainsi notre heure d’endormissement.

L’effet de la lune est-il un effet nocebo ?

Pour le médecin du sommeil Christophe Sureau : « Quelqu’un qui croit aux pouvoirs de la lune, ou qui guette son calendrier pour en connaître les phases, va subir un stress supplémentaire au moment d’aller dormir, ce qui peut décaler son sommeil »

Cette théorie est intéressante. Mais souvent les personnes insomniaques s’aperçoivent a posteriori que c’était la période de pleine lune… et non a priori. Car la vie moderne nous a éloigné de l’observation céleste et de tout ce qui touche la nature.

S’agirait-il d’une hypersensibilité ?

Par ailleurs, l’effet de la luminosité de la pleine lune, qui ne représente qu’un lux (la lumière d’une bougie à 10 mètres), qui doit ensuite traverser les volets, les rideaux et les paupières fermées… est peu probable sur le cycle circadien des individus.

Cependant, il existe des personnes hypersensibles aux sons, aux odeurs, aux lumières… qui influencent leur sommeil.

Mais nous pourrions considérer que l’influence de la lune agit à un autre niveau… notamment au niveau énergétique (forces électromagnétiques, gravitationnelles, interactionnelles, etc.) comme elle le fait sur les marées.

Or, si la lune intervient sur des tonnes d’eau induisant ainsi les marées, comment ne pourrait-elle pas agir sur les individus qui sont composés de 80 % d’eau en moyenne ? Nous sommes bien insignifiants en face de ces mouvements océaniques.

L’être humain est énergétique. Il vit dans un maelstrom d’énergies de toutes sortes avec lesquelles il doit demeurer en équilibre et en harmonie. Ces dernières interviennent sur les êtres humains de manière constante, bien qu’inconsciente pour la plupart des individus. Les énergies lunaires en constituent un des éléments.

Luc Bodin

(1) : « La lune peut-elle vraiment affecter notre sommeil ? » de Tiphaine Honnet – madame.lefigaro.fr du 26 février 2021

Vidéos de Luc BODIN en liens :

English EN Français FR Deutsch DE Italiano IT Polski PL Português PT Русский RU Español ES