Accueil » Thérapies » Les contre-indications de la bromélaïne

Les allergies

La bromélaïne (ou broméline) ne présente que peu de contre-indications ou de précautions d’emploi. Il convient par contre des les respecter.

La bromélaïne est contre-indiquée en cas d’allergie à :

  • la bromélaïne.
  • l’ananas et aux autres plantes de le famille des broméliacés.
  • au latex, la papaye et au kiwi (allergies croisées).
  • au venin d’abeille.
  • au pollen d’olivier.
  • un des constituants du remède.

Associations médicamenteuses contre-indiquées

La bromélaïne est contre-indiquée en cas de prise conjointe de :

  • Tous les anticoagulants et les fluidifiants sanguins (antiagrégants plaquettaires), voire de plantes fluidifiantes comme le Gingko biloba. Car la bromélaïne est aussi fluidifiante ce qui risquerait de potentialiser ces remèdes.
  • Certaines antibiotiques : amoxicilline et cyclines qu’elle peut potentialiser.
  • Glucosamine.
  • Sédatifs.
  • Flavonoïdes.

En cas de chimiothérapie, rien n’est prouvé. Mais je déconseille de prendre la bromélaïne en même temps qu’une chimiothérapie au risque de la potentialiser ou au contraire de l’inhiber. Il convient d’arrêter la bromélaïne 2 à 3 jours avant la chimio et de la reprendre 2 à jours après, par sécurité.

Autres contre-indications

  • Les femmes enceintes (ou pouvant l’être) et allaitantes.
  • Les enfants de moins de 6 ans.
  • Les enfants entre 6 et 12 ans prendront une mi-dose.
  • les opérations chirurgicales et les extractions dentaires. Arrêter la bromélaïne au moins 3 jours avant.

Voir aussi l’article : « Les effets indésirables de la bromélaïne ».

Luc Bodin

Pour davantage de renseignement, voir mon livre : « Les miracles de la bromélaïne  » (chez Trédaniel).

Pour acheter le livre, cliquer sur le lien : ACHAT

English EN Français FR Deutsch DE Italiano IT Polski PL Português PT Русский RU Español ES