Recevoir la Newsletter

Les dernières vidéos

Soin Énergétique Intemporel - Éliminer les Toxiques et les Polluants du Corps

Groupe de Prières (15/05) pour Faire Redescendre les Énergies Divines sur l'Humanité et la Terre

Où en sont les énergies en ce mois de mai 2022 ?

Soin Énergétique Intemporel - Soigner les Problèmes Physiques

Cercle de guérison

Groupe de Prières (08/05) pour Faire Redescendre les Énergies Divines sur l'Humanité et la Terre

Pourquoi les effets indésirables des vaccins ne sont pas reconnus par la médecine officielle ?

par

Reconnaitre ou non les effets indésirables des vaccins

Les vaccins provoqueraient quelquefois des effets indésirables graves à moyen et long terme comme des fatigues persistantes, des infections récidivantes, des allergies, des syndromes de Guillain-Barré, des scléroses en plaques, des maladies auto-immunes, des fibromyalgies, etc.

Mais ceux-ci ne sont pas reconnus par la médecine officielle. Quelles en sont les raisons ?

Nous pouvons avancer deux arguments :

  1. Il est difficile de prouver qu’une hépatite B par exemple, survenant 3 ou 6 mois après un vaccin, lui soit imputable.

2. Même, lorsque des effets indésirables graves surviennent peu de temps après une vaccination, ceux-ci sont toujours imputés à d’autres causes.

D’autres avancent une autre raison : quand on ne veut pas trouver quelque chose, le mieux est de ne pas le chercher… Ce serait pourquoi les témoignages et les arguments en faveur d’effets indésirables ne sont pas étudiés (à chacun d’apprécier cet argument).

Quoi qu’il en soit, comme ces effets délétères ne sont pas reconnus, il n’existe pas de danger à la vaccination… C’est d’une logique implacable. Cette dernière serait donc sûr !

Comment savoir ? Où trouver des preuves ?

Une solution serait de tenir un registre des pathologies suspectées d’être apparues suite à une vaccination. S’il y a des effets indésirables, ceux-ci seraient vite découverts parce qu’ils se retrouveraient de manière répétitive sur cette liste.

Par ailleurs, l’expérience des médecins sur le terrain devrait être écoutée. J’ai ainsi soigné un grand nombre de personnes (notamment des enfants) présentant des infections récidivantes, des allergies, des fatigues chroniques, des fibromyalgies, des troubles psychologiques, etc. suspectés d’être secondaires à une ou plusieurs vaccinations. J’ai constaté que leur état s’est très souvent amélioré avec la prescription de remèdes homéopathiques (ceux indiqués en cas de vaccination – voir l’article sur ce site) et/ou une isothérapie du ou des vaccins effectués. Si cela n’est pas un argument confirmant que ces vaccins étaient responsables des troubles présentés, cela y ressemble. Car si cela n’avait pas été le cas, ces remèdes n’auraient eu aucun effet.

Luc Bodin

En découvrir plus

Le Symbole Lémurien

Comment prier ? Les Conseils

Livre : Dialogue avec Lucifer

Livre : Développez vos talents subtils

Formation : Soin énergétique en ligne

Formation : 45 jours pour reprendre sa vie en main

EnglishFrançaisDeutschItaliano日本語PolskiPortuguêsРусскийEspañol