Accueil » Evolution » Nouveau monde » Un petit nombre de personnes agissant dans l’amour peut changer le monde – Effet Maharishi

 

Un petit nombre d’individus peut transformer le monde

 

Nous nous posons souvent la question de savoir ce qui pourrait changer le monde ?

Nous pensons généralement que c’est à nos gouvernants de décider ces changements, appuyés pour cela par une majorité de personnes. Cette pensée est juste mais nécessite du temps… Or, nous n’avons plus beaucoup de temps avec tous les problèmes qui se développent dans notre monde actuellement : cataclysmes, réchauffement planétaire, pandémie, crise économique, tensions militaires, pollution, diminution des matières premières… sans parler de la crise sanitaire et de ses conséquences.

A côté de cette voie, il en existe une autre qui a montré que si une minorité de personnes changent de paradigmes et de niveau vibratoire, elle pourrait emmener avec elle l’ensemble de l’humanité. Il existe des éléments de preuves qui confirment que cette idée n’est absolument pas une utopie. Il pourrait fort bien se produire actuellement parce que ce processus est renforcé par l’arrivée de puissantes énergies via le « portail de lumière »

 

 

L’histoire du 100e singe

 

L’histoire du 100e singe est impressionnante par les implications qu’elle entrainent.

En 1952, des scientifiques japonais sont allés effectuer des recherches sur l’île de Koshima. Alors qu’ils mangeaient le midi, ils ont pris l’habitude de donner des patates douces à manger aux singes qui venaient les voir. Pour ce faire, ils les lançaient sur le sol devant les macaques. Ces derniers les ramassaient et s’en nourrissaient. Mais les patates ayant roulé sur le sol étaient recouvertes de sables et de poussières ce qui les rendaient désagréables à manger.

C’est alors qu’une jeune femelle eut l’idée de laver ces patates dans un ruisseau voisin avant de les consommer. Sur son modèle, ses congénères se mirent à faire de même.

Ensuite deux phénomènes incroyables se produisirent :

1. Le nombre des singes laveurs augmenta, jusqu’à ce qu’un centième singe (nombre symbolique et arbitraire) se mette lui aussi, à nettoyer ses légumes avant de les consommer. C’est alors que se produisit un basculement qui fit que tous les singes de la tribu commencèrent à suivre cet exemple…

2. Mais le plus incroyable est que les singes vivant sur les autres îles ainsi que sur le continent commencèrent eux aussi à faire de même alors qu’ils n’avaient aucun contact avec les singes de l’île de Koshima.

Quelles conclusions pouvons-nous tirer de cette histoire ? 

 

Nous pouvons ressortir plusieurs éléments remarquables de l’histoire du 100e singe :

–  La première est qu’il suffit qu’une minorité change de paradigme pour entrainer l’ensemble de la population à faire de même. Il ne serait donc pas indispensable qu’il y ait une majorité pour changer les choses… un petit nombre d’individus actifs suffirait.

– Le changement peut se faire en douceur sans violence, ni guerre.

– La pensée traverse de grandes distances pour aller s’inscrire dans l’esprit des individus ainsi que sans doute dans tout l’environnement. Ceci confirme que notre pensée ne reste pas enfermée dans notre tête. Elle rayonne autour de nous et peut influencer les autres.

 

 

L’effet Maharishi

 

L’observation effectuée sur les  singes a été démontrée sur les êtres humains avec des expériences réalisées à petites échelles sur la population d’agglomérations, en envoyant des pensées de calme et de paix grâce à la méditation transcendantale.

Selon le yogi Maharishi Mahesh,  le nombre minimal de personnes qui devraient éprouver la paix intérieure pour que cela agisse sur le monde environnant, devrait être égal à la racine carrée de 1 % de la population totale. Et cela ne marque que le nombre de base pour que l’effet s’amorce. En effet, plus, il y a de gens qui participent, plus le résultat est marqué » (livre de Gregg Braden de son livre « La Divine Matrice »).

Notre planète compte aujourd’hui environ 8 milliards d’individus. La racine carrée de 1 % de ce nombre indique 8.944 soit environ 9.000 personnes. Il faudrait donc 9.000 personnes participent à ce mouvement d’amour pour amorcer le processus du changement, ce qui est très modeste. Ensuite, plus le nombre augmentera, plus les effets se développeront sur la planète entière.

 

Et si tous ensemble, nous changions le monde ?

 

Ces éléments indiquent que si un groupe de personnes change de paradigmes et qu’il est actif, il peut changer la pensée de la population mondiale… et ainsi changer notre société.

La pensée d’amour est la force la plus puissante que nous pouvons générer. Si nous nous y mettons, elle peut être le moteur de ce changement de mentalité. Car nous sommes puissants… notre pensée est puissante… notre cœur est puissant…  à nous d’utiliser ces capacités à bon escient… C’est le moment. Après… il sera trop tard. Ce sera le temps des regrets.

Ce mouvement est actuellement renforcé de manière considérable par les énergies provenant du Portail de Lumière qui s’est ouvert le 15 juillet 2021. Elles sont là pour nous aider individuellement et collectivement. Mais elles ne le feront pas seules. C’est à nous de lancer le mouvement. Elles, elles sont là pour mettre le turbo à cette transformation… si nous la démarrons… et uniquement si nous la démarrons !

Luc Bodin

 

PS : Pour aller plus loin, voir mon livre « La révolution de l’amour » qui explique comment et pourquoi nous pouvons changer radicalement notre société pour créer un monde meilleur.

Pour l’acheter, cliquez sur le lien : ACHAT

 

 

EnglishFrançaisDeutschItalianoPolskiPortuguêsРусскийEspañol