Accueil » Evolution » Reprenez votre power

Monarchie et Oligarchie, du pareil au même

Il semble que les humains aient toujours eu besoin de se regrouper pour survivre face aux aléas des dangers extérieurs. Mais, ces groupes – homogènes au départ – se sont vite divisés en trois classes : les dirigeants, les soldats et les suiveurs (serviteurs ?). Ce processus s’est encore davantage stigmatisé au fil des siècles. C’est ainsi que les dirigeants sont devenus une noblesse autoproclamée et héréditaire, les soldats se sont transformés en protecteurs exclusifs du château mais aussi des nobles qui les nourrissaient grassement, enfin les suiveurs largement majoritaires ont été désignés comme cerfs asservis trimant nuit et jour pour subvenir aux exigences toujours plus folles de l’aristocratie dirigeante.

Sur cette toile de fond, survinrent les révolutions. Leurs principes de départ étaient beau. Mais dans les faits, elles n’ont rien changé au système. Car les nouveaux dirigeants, représentant soi-disant le peuple, se sont révélés être des politiciens professionnels imbus d’eux-mêmes; l’armée et la police surveillent tout aussi bien les étrangers que les habitants du pays lui-même à la recherche des dissidents éventuels, et les paysans sont devenus la classe laborieuse qui trime toujours davantage pour payer des taxes et des impôts exorbitants pour des politiques qui ne visent qu’à protéger les intérêts de quelques-uns.

Nous avons troqué une monarchie contre oligarchie… mais pour les gens de la base, cela n’a rien changé à leur situation.

Reprendre son power

A l’origine, afin d’être protégé des agressions extérieures (guerre, famine, animaux sauvages…), le peuple a donné son pouvoir à quelques-uns. Aujourd’hui, les choses n’ont pas changé. Et ceci est encore aggravé par le fait que les dirigeants actuels ont parfaitement compris le principe. Ils en usent et en abusent. Comment ? Tout simplement en nous mettant dans la peur. La peur du chômage, la peur des maladies, la peur de manquer d’argent, la peur de la crise économique, la peur de ne pas pouvoir payer les taxes et impôts, la peur du gendarme, la peur des attentats, la peur de la guerre, la peur des réfugiés, la peur des zones de non-droit, la peur des jeunes qui se rebellent contre le système, la peur des étrangers, la peur du voisin… la peur, la peur, la peur…

Il nous faut bien admettre que ces fléaux potentiels ont été fomentés de toutes pièces par nos dirigeants eux-mêmes afin de nous placer dans un contexte d’angoisses permanentes… Or, pour avoir la paix, nous leur donnons encore une fois notre pouvoir pour nous en protéger ! Fort de ce pouvoir, l’état d’urgence est déclaré, des lois restreignant nos libertés sont votées, les pouvoirs de la police sont renforcés et de nouvelles augmentations de budgets sont décidées. C’est ainsi que nous donnons notre pouvoir précisément aux personnes qui sont à l’origine des troubles qui nous angoissent… et qu’elles les ont réalisés justement dans le but de maintenir dans la peur afin de développer leur pouvoir encore davantage, tout en nous faisant croire (grâce à la télévision et aux informations diverses) qu’elles ne cherchent qu’à nous en protéger. Ubuesque, ne croyez-vous pas ?

Comme disait Coluche : « La dictature c’est : Ferme ta gueule, et la démocratie c’est : Cause toujours » L’enrobage a changé, mais le principe est toujours le même.

Sortez de la peur et vibrez dans l’amour

Aussi, convient-il de sortir de ces peurs en arrêtant notamment d’écouter les informations fournies par les grands médias, qui ne sont destinées qu’à nous angoisser. Tout au contraire, prenez du temps pour vous, pour réfléchir et pour faire vos propres opinions. Car la peur est un poison pour les individus comme pour les nations. Elle est à l’origine de toutes les disputes et de toutes les guerres. La peur est l’opposé de l’amour. Or, c’est dans l’énergie de l’amour que nous nous sentons bien, que nous nous sentons vivre et jamais dans les sentiments de haine, d’angoisse, de rancœur, de vengeance ou autres du même genre.

Sortez-vous de la peur, émancipez-vous et vibrez dans l’amour.

Pour cela, il vous suffit de concentrer toute votre énergie dans votre cœur et de la transformer en une magnifique énergie d’amour que vous envoyez tout d’abord sur vous-même, puis tout autour de vous… sur les autres êtres humains, sur la nature et sur notre planète… Vous verrez alors combien vous vous sentirez bien.

C’est aussi de cette manière que vous deviendrez libre. Car la liberté se trouve déjà dans notre tête…

Luc Bodin

Vidéos de Luc BODIN en liens :

English EN Français FR Deutsch DE Italiano IT Polski PL Português PT Русский RU Español ES