EnglishFrançaisDeutschItaliano日本語PolskiPortuguêsРусскийEspañol

La Toussaint, un jour de recueillement pour nos chers disparus

par | Nov 1, 2022

 

La Toussaint

 

A ses débuts, cette journée était destinée à honorer les Saints dans la religion catholique, puis les martyres… enfin par extension, tous les défunts… Cette célébration dépasse aujourd’hui le cadre d’une religion donnée.

Cette journée permet d’avoir une pensée particulière pour les personnes qui sont passées de l’autre côté du voile. Nos défunts proches sont les premiers auxquels nous pensons. Mais il ne faudrait pas oublier tous les autres.

 

Les défunts ont besoin de nous

 

Les défunts ont besoin de notre soutien, en premier lieu en acceptant qu’ils s’éloignent de nous pour faire leur « vie » dans l’au-delà… Le plus beau signe d’amour que nous pouvons leur donner, c’est de les laisser partir.

Il convient ensuite, de les laisser revenir auprès de nous lorsqu’eux le décident. Car, ils évoluent parfois difficilement sur le chemin de l’au-delà et si nous les appelons et qu’ils reviennent auprès de nous, ils auront tout le chemin à recommencer ensuite. Pour les autres, ceux qui sont déjà dans l’au-delà, ils sont souvent occupés à des affaires qui nous dépassent. Ils convient aussi de les laisser tranquilles.

Cependant, les dates anniversaires, les dates de leurs décès, la fête de la Toussaint, constituent des occasions pour eux de venir nous rejoindre... lorsqu’ils en ont la possibilité.

 

De quoi ont besoin les défunts ?

 

Pour les aider sur le chemin de l’au-delà, les défunts ont besoin de trois choses essentielles :

  • notre amour, voire quelquefois de notre pardon,
  • nos énergies que nous pouvons leur envoyer par la pensée.
  • nos prières.

Chacun œuvrera comme il le souhaite selon sa conscience. Mais il ne faut pas oublier que les âmes ont souvent besoin de nous pour atteindre l’au-delà. Une fois là-haut, ce sont eux qui pourront nous aider.

 

Une prière amérindienne sur la mort

 

Quand je ne serai plus là, relâchez-moi.

Laissez-moi partir.

J’ai tellement de choses à faire et à voir.

Ne pleurez pas, Ô surtout ne pleurez pas en pensant à moi.

Soyez reconnaissants pour les belles années.

Je vous ai donné tout mon amour et toute mon amitié.

Vous pouvez seulement deviner…

… le bonheur que vous m’avez apporté.

Je vous remercie de l’amour que chacun m’a montré sur Terre.

Maintenant, il est temps que je voyage seul.

Pour un court moment, vous pouvez avoir de la peine.

La foi vous apportera réconfort et consolation.

Nous serons séparés simplement pour quelques temps.

Laissez les souvenirs apaiser votre douleur.

Je ne suis pas loin et la vie continue.

Si vous avez besoin, appelez-moi et je viendrai.

Même si vous ne pouvez me voir ou me toucher, je serai là.

Si vous écoutez votre cœur, vous éprouverez clairement…

… la douceur de l’amour que j’apporterai.

Et quand il sera temps à votre tour de partir…

… je serai là pour vous accueillir.

Absent de mon corps, présent avec Dieu.

N’allez pas sur ma tombe pour pleurer.

Je ne suis pas là, je ne dors pas.

Je suis les mille vents qui soufflent.

Je suis le scintillement des cristaux de neige.

Je suis la lumière qui traverse les champs de blé.

Je suis la douce pluie d’automne.

Je suis l’éveil des oiseaux dans le calme du matin.

Je suis l’étoile qui brille dans la nuit.

Alors, je vous en prie, n’allez pas sur ma tombe pour pleurer.

Je ne suis pas là et je ne suis pas mort.

 

 

La Toussaint nous rappelle que nous sommes mortels

 

Ce jour de commémoration des défunts nous rappelle aussi que nous sommes mortels.

Ce jour est donc une occasion de réfléchir sur notre vie et nos croyances : Que sommes-nous venus faire sur Terre ? Quel est le sens de la Vie ? Existe-t-il une vie après la mort ? Existe-t-il un Divin ? etc. Ces questions sont personnelles et nécessitent toute notre attention, parce que les réponses que nous leur apporterons, conditionneront nos choix et nos comportements.

Comme disait Woody Allen : « La vie est une maladie mortelle sexuellement transmissible » ! Un peu d’humour fait du bien… Car beaucoup de personnes ont peur de la mort pour diverses raisons… qui les perturbent gravement dans leur vie . Si c’est votre cas, un petit travail pourra vous aider à surmonter cette peur (LIEN).

Quoi qu’il en soit, la Toussaint est un moment important pour nous rappeler toutes les personnes qui ont quitté ce monde et que nous retrouverons lorsque le moment de partir sera venu pour nous. En attendant, nous avons notre route à suivre. Car bien que personne ne pourra remplacer ceux qui sont partis, d’autres rencontres nous apporterons beaucoup, bien que différemment.

Luc Bodin

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Article à la une

À ne pas manquer

En découvrir plus

Livre : 60 techniques
techniques

Formation : Restez jeune
et en santé

Le taux vibratoire
de la Terre

Livre : Tous ensemble vers un nouveau monde

Formation : Soins
énergétiques en ligne

Le manuel de survie

Roman :
Projet Humana

Formation : Devenez le meilleur de vous-même

Livre : Soins énergétiques pour les animaux

Les dernières vidéos