Accueil » Causes et Sens » Un coup de Pompe ? Et si vous buviez un verre d’eau ?

Un coup de Pompe ? Et si vous buviez un verre d’eau ?

Nous ne buvons pas assez d’eau

Les français ne boivent pas assez. Seulement 53 % des enfants, 14 % des adolescents, 27 % des adultes et 22 % des personnes âgées boivent suffisamment.

Pour un adulte, il est conseillé de boire environ 1,5 litres d’eau par jour, en plus de l’eau fournie par l’alimentation. Mais cette moyenne doit être modulée selon l’activité physique et la chaleur ambiante.

Ceci est d’autant plus important que l’organisme est constitué de 70-80 % d’eau en moyenne (90 % chez les nourrissons et 60 % pour les grands vieillards). Or, celle-ci a besoin d’être renouvelée. De plus, lorsque les apports sont insuffisants, cela entraine une déshydratation plus ou moins larvée.

Déshydratation et fatigue

Un des premiers signes de la déshydratation est la fatigue qui se traduit souvent par un coup de pompe ou de fatigue soudaine. Notez que celui-ci ne s’accompagne pas d’une sensation de soif généralement. Car celle-ci a tendance à se perdre au fil des ans.

Bien sûr, un coup de pompe peut provenir d’autres causes : malaise vagal, hypoglycémie, etc. Mais rien ne coûte de tenter d’améliorer la situation en buvant de l’eau.

Ainsi en cas de coup de pompe, sortez votre bouteille d’eau – une eau de source de préférence – et buvez-en un, voire deux grands verres Vous en ressentirez les bienfaits sur votre forme (physique et intellectuelle) dans les minutes qui suivent.

Le résultat est souvent spectaculaire et bien plus efficace que le grignotage… De plus, cela ne fait pas grossir !

Luc Bodin

Bienvenue sur le site de Luc Bodin, ancien médecin, conférencier, formateur et auteur de nombreux ouvrages.

EnglishFrançaisDeutschItalianoPolskiPortuguêsРусскийEspañol